L’Eglise Saint Jean Baptiste

Son église, dédiée à SAINT JEAN-BAPTISTE sous le patronage immémorial de l’abbaye de Marmoutiers fondée par l’illustre ST MARTIN de TOURS, possède une remarquable charpente à poinçon mouluré qui soutient la voûte. Elle renferme des vestiges datant des XVème et XVIème siècles dont un fragment de verrière polychrome. Sa flèche octogonale couverte d’ardoises monte doucement la garde au cœur de notre BOIS-LE-ROY, discret et modeste, objet de toute notre affection.

Depuis 1985, les équipes municipales se sont succédées au pied de cet édifice pour le restaurer, le rénover et parfois malheureusement pour le sauver de la ruine. Elles ont toutes manifesté leur attachement en travaillant au rayonnement de ce lieu pour nous et pour les générations futures.
Les travaux de restauration concernaient pour l’extérieur : le clocher, la toiture complète, les piliers en pierre, la création d’un porche, et pour l’intérieur la réparation des poutres en bois soutenant l’édifice et menaçant
son effondrement, la rénovation par pose d’un nouveau dallage respectant les normes d’accessibilité.

Madame Marie-Pierre Fournier, Maitre artisan en métier d’art, a pris en charge l’ensemble du statuaire de notre Eglise: Le Christ, Saint Méen, Saint Eterne, Saint Sébastien, Saint Michel, Saint Jean-Baptiste, Sainte Marguerite et Sainte Anne.
Chaque statue a eu plusieurs interventions spécifiques en fonction de son état. Dépoussiérage approfondi, nettoyage, consolidation, traitement préventif, rebouchages, mise en cire et finitions. Vérification, consolidation de la solidité des assemblages des éléments sculptés et vernissage de protection et finitions.
Notre statue représentant l’éducation de la vierge a été restaurée par le CEA suite à notre prix au concours ARC Nucléart.

Dans le cadre de la restauration du pignon de l’église, l’oculus, obstrué depuis des années, a fait l’objet d’une restauration typique du début du 19ème siècle. L’idée de valoriser cet élément architectural a germé lors des journées médiévales, organisées à Epieds les 26 et 27 septembre 2015. Lors de nos multiples échanges avec un maitre verrier présent à cette manifestation, nous avons opté pour un vitrail reprenant des éléments d’une création du 17ème siècle. Cette proposition approuvée tant par les élus que par l’association des amis du patrimoine Sylvérigisien s’est concrétisée par la commande du vitrail auprès de cet artiste fin 2015. C’est avec plaisir que nous avons pu enfin admirer cette réalisation en février 2016.

Photos : Demeulle céline © Jean-Pierre LECLERC (Clochers.org)