Découvrir Bois le Roy

Petit village qui se dresse fièrement au creux d’une éclaircie entre les forêts d’Ivry et de Roseux – situation à laquelle il doit son nom – BOIS-LE-ROY, à l’origine BOSCUS REGIS, devenu en 1163 BOSCUM REGIS, était un domaine qui, avant la conquête normande, faisait partie des propriétés personnelles du Roi de France, à sa libre disposition, contrairement aux biens de la Couronne. Cette commune trouve historiquement son origine dans des temps fort reculés puisqu’elle apparut en tant que circonscription dès le IXème siècle, époque où elle prenait la forme d’une association reposant sur le serment.

Elle se situe à 139 mètres d’altitude, s’étend sur 542 hectares dont 60 de forêts, et occupe une place intermédiaire entre le plateau de Saint-André et la vallée de l’Eure. A l’origine, existaient de nombreuses mares et puits qui permirent au village de pouvoir se développer et d’y organiser la vie quotidienne. En particulier, y travaillaient à domicile de nombreux ” peigneux ” ou ” peigniers “. L’eau posa cependant de réels problèmes qui ne furent résolus que vers les années 1955 – 1956.

Son église, dédiée à SAINT JEAN-BAPTISTE sous le patronage immémorial de l’abbaye de Marmoutiers fondée par l’illustre ST MARTIN de TOURS, possède une remarquable charpente à poinçon mouluré qui soutient la voûte. Elle renferme des vestiges datant des XVème et XVIème siècles dont un fragment de verrière polychrome. Sa flèche octogonale couverte d’ardoises monte doucement la garde au cœur de notre BOIS-LE-ROY, discret et modeste, objet de toute notre affection.

Calme et serein notre village est riche d’activités sportives et culturelles :

Sa bibliothèque dont la fréquentation est une des plus importantes du canton.
Ses associations qui animent la vie de tous : sport, danse, informatiques, sorties, repas, distractions variées, marche et randonnée, cours de théâtre.
Son comité des fêtes qui organise, le premier week-end de septembre, la “Fête du village” avec sa foire à tout ainsi que, en cours d’année, plusieurs manifestations à thème.
Sa Municipalité soutient aussi, chaque année, de multiples manifestations culturelles.

De la très riche activité commerciale d’antan (hôtel-restaurant, mercerie, trois salles de bal, billards, cinq épiceries, etc…), notre village a gardé son bureau de poste, sa boulangerie et par son investissement communal les ont rejoints, un cabinet regroupant une infirmière, une kinésithérapeute, une Psychopédagogue, un salon de coiffure, un institut de beauté ce qui offrent à tous un sympathique accueil. La population, au nombre de 575 habitants en 1831, puis de 297 en 1936 représentait 829 âmes au recensement de 1999 et près de 1250 en 2019.

Oui, il fait bon vivre à Bois le Roy.